mardi 30 novembre 2010

Salade d'orzo au thon

Voici une petite recette toute simple pour le lunch.  J'aime beaucoup les salades de pâtes parce qu'elles ne demandent pas à être réchauffées donc ça prend moins de temps pour les jours ou je n'ai que quelques minutes pour manger.

Rendement: 1 portions (à multiplier au besoin)
Temps de préparation: 10 minutes

Ingrédients:
1/2 tasse (125 ml) d'orzo ou autres pâtes courtes, cuit
1/2 tasse (125 ml) de tomates cerises, coupées en deux
1/4 tasse (60 ml) de poivrons orange, en dés
1/4 tasse (60 ml) de concombre, en dés
1/2 boîte de thon en conserve
Vinaigrette
1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
zeste de 1 orange
1/2 c. à soupe (7.5 ml) de jus d'orange
1 c. à soupe (15 ml) d'échalote française, finement hachée
1 c. à soupe (15 ml) de ciboulette, finement ciselée
1/2 c. à thé (2.5 ml) de sirop d'érable ou miel
1/2 c. à thé (2.5 ml) de moutarde de Dijon
sel et poivre, au goût

Fouetter tous les ingrédients de la vinaigrette pour bien émulsionner.  Réserver.

Mélanger l'orzo, les légumes et le thon.  Ajouter la vinaigrette et réserver au frigo pour un minimum d'une heure le temps que les saveurs se mélangent bien.

Source: Mon inspiration

lundi 29 novembre 2010

Tofu du Général Tao

Si vous n'avez qu'un essai à faire pour faire apprécier le tofu aux plus réticents, et bien c'est celui-ci.  Même de la semelle de botte serait délicieuse dans cette sauce savoureuse, piquante et sucré!!  C'est pour dire...  J'ai vu cette recette chez Marie-Jeanne (Maman, qu'est-ce qu'on mange?) et l'original vient de chez Blanc-manger.

Rendement: 3-4 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes

Ingrédients:
1 bloc (8 oz) de tofu ferme, en dés
1 oeuf battu
1/2 tasse (125 ml) de fécule de maïs
1 c. à soupe (15 ml) d'huile végétale
1 c. à soupe (15 ml) d'huile de sésame
3 oignons verts, émincés
3 gousses d'ail, hachées finement
2 c. à soupe (30 ml) de gingembre, râpé
5 c. à soupe (75 ml) d'eau
4 c. à soupe (60 ml) de sucre
2 c. à soupe (60 ml) de vinaigre de riz
2 c. à soupe (60 ml) de sauce soya
2 c. à soupe (60 ml)  de sauce aux huîtres
2 c. à soupe (60 ml) de ketchup
pâte de piment rouge, au goût
Graines de sésame (facultatif, pour la déco)

Mettre la fécule de maïs dans un grand ziploc.  Dans un bol, battre l'oeuf.  Enrober les cubes de tofu d'oeuf et mettre dans la fécule.  Bien secouer le sac.  Faire 2 oz à la fois sinon les cubes vont coller ensemble et ne seront pas très bien enrobés de fécule.

Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile végétale à feu moyen-vif.  Faire dorer les cubes de tofu sans trop les brasser pour ne pas faire décoller l'enrobage.  Réserver dans une assiette.

Dans une autre poêle, faire chauffer l'huile de sésame à feu moyen et faire revenir les oignons verts, l'ail et le gingembre.  Ajouter l'eau, le sucre et le vinaigre.  Faire mijoter 3-4 minutes.

Ajouter la sauce soya, la sauce aux huîtres, le ketchup et le piment.  Faire mijoter encore 3-4 minutes jusqu'à ce que la sauce épaississe.

Ajouter les cubes de tofu et bien enrober.  Servir sur du riz ou du couscous et parsemer de graines de sésames.

Source: Dans la cuisine de Blanc-Manger

dimanche 28 novembre 2010

Cupcakes baba au rhum, à la noix de coco et fleur d'ananas

Quand Isa a parlé d'un concours de cupcakes pour gagner le très beau livre Cupcakes publié par le Groupe Modus je savais déjà que je voulais faire des fleurs d'ananas.  J'avais vu ça dans le magasine Ricardo du printemps 2008 mais je n'avais pas encore eu l'occasion d'en faire.  Je vous le dit tout de suite il vous faut un très bon couteau parce que faire des tranches minces ce n'est pas super facile.  Mais passé cette étape pas de problème.




Mais quel genre de cupcake irait bien avec l'ananas?  La noix de coco m'est apparue comme évident, j'ai donc trouvé un glaçage à la noix de coco chez Viviane.  Il est super simple à faire et très très bon au goût.  Pour ma part j'ai utilisé du beurre donc mon glaçage n'est pas aussi blanc que le sien parce qu'elle a utilisé de la margarine blanche mais je n'avais pas de cette dernière et de toute façon je préfère le goût du beurre.

C'est bien beau le glaçage et la décoration mais le gâteau je le fais à quoi??  C'est alors que je me suis souvenue d'une recette de baba au rhum qu'une collègue m'avait donné.  Et si je le faisais sous forme de cupcakes?  Sitôt pensé, sitôt essayé!  Le gâteau est super simple à faire mais attention à ne pas remplir les moules plus de la moitié parce que ça gonfle énormément!!  Pour la sauce, ou devrait-je dire le rhum un peu sucré, il faut y aller à son goût.  Si vous aimez les gâteaux bien mouillés... et bien alcoolisés, allez-y alors généreusement, sinon quelques cuillerées font l'affaire.  Aussi ne pas faire comme moi et verser le sirop directement dans le moule à muffin parce que c'est super difficile après de sortir les gâteaux!  Démoulez-les plutôt et placez-les dans un plat avant de les arroser.  Pour mon essai j'y suis allée dans la saveur standard, soit vanille pour le gâteau et rhum nature pour le sirop mais rien ne vous empêche d'ajouter des épices dans l'un ou l'autre.

(Est-ce que ça paraît que je suis un moulin à parole quand je suis un peu pompette?!?!  C'est que ces fichus gâteaux sont bons en mozussss!)

Rendement: 9 cupcakes
Temps de préparation: 20 minutes (+ 24 heures pour les ananas)
Temps de cuisson: 10-15 minutes

Ingrédients:
Fleurs d'ananas
1 ananas

Baba au rhum
3 oeufs
1/4 tasse (60 ml) de sucre
1/2 c. à thé (2.5 ml) de sel
50 g beurre (env. 1/4 tasse), fondu
1 c. à soupe (15 ml) de lait
1 c. à thé (5 ml) de vanille
1 tasse (250 ml) de farine
2 1/2 c. à thé (12.5 ml) de poudre à pâte
Pour le sirop: (cette quantité est pour des cupcakes totalement imbibés)
1/2 tasse (125 ml) de sucre
2 tasses (500 ml) d'eau
1/2 tasse (125 ml) de rhum brun

Glaçage à la noix de coco
1/3 tasse (80 ml) de beurre ou de margarine molle
2 tasses (500ml) de sucre glace
1 c. à thé (5 ml) d'essence de noix de coco
1/4 tasse (60 ml) de crème 35%

Pour les fleurs d'ananas:
Préchauffer le four à 225 F (110 C).

Peler l'ananas en lui conservant une forme bien ronde, du moins le plus possible.  Avec un couteau bien aiguiser faire des rondelles bien minces.  Tout le tour de chaque rondelle faire des incisions de 1 cm de long à tout les 2.5 cm (comme ça vous allez avoir un soleil lorsque l'ananas sera séché au lieu d'une tranche toute gondolée).

Déposer les ananas sur une plaque tapissée d'un tapis de silicone ou de papier aluminium antiadhésif.  Enfourner pour 2 heures en retournant délicatement les ananas avec une spatule 3-4 fois durant le séchage.  Lorsque les bords de l'ananas commence à être secs, les déposer dans des moules à cupcakes en aluminum et bien les placer pour leurs donner une forme de fleur.

Replacer dans le four éteint pour toute la nuit.  Réserver.

Pour le baba au rhum:
Préchauffer le four à 350 F (180 C).  Beurrer une plaque à muffins (9 muffins).

Dans un petit bol, mélanger la farine avec la poudre à pâte.  Réserver.

Dans un bol, battre les blancs d'oeufs en neige.  Réserver.

Dans un autre bol, battre le sucre, le sel et les jaunes d'oeufs jusqu'à ce qu'ils blanchissent.  Ajouter le beurre fondu, le lait et la vanille.  Ajouter la farine.  Le mélange sera assez sec.  Ajouter délicatement les blancs d'oeufs. 

Déposer la pâte dans les moules à muffins en ne les remplissant au maximum qu'à la moitié (la pâte gonfle énormément).  Enfourner pour 10-15 minutes jusqu'à ce les gâteaux reprennent leur forme sous une légère pression.  Démouler et placer dans un plat avec rebord.

Cinq minutes avant la fin de la cuisson, mélanger le sucre et l'eau pour le sirop dans une petite casserole.  Porter à ébullition et laisser bouillir 2 minutes.  Hors du feu ajouter le rhum.  Verser du sirop sur les gâteaux selon votre goût.  Moi j'y suis allée peut-être un peu fort là!!

Pour le glaçage:
Dans un bol battre tous les ingrédients jusqu'à ce qu'ils soient homogène et ait la bonne consistance pour glacer les gâteaux.

Pour le montage:
Lorsque les gâteaux sont refroidis ajouter une couche de glaçage et décorer d'une fleur d'ananas.

Source: Le plaisir de la table (glaçage), Ricardo Volume 6 Numéro 3 (fleurs d'ananas)

samedi 27 novembre 2010

Filet de porc, sauce aux prunes

Cette marinade je l'ai vu passer un peu partout et à chaque fois ce ne fut qu'éloges et coups de coeur.  Vous pouvez la voir en brochette chez Nancy et chez Isabelle D et la recette originale se retrouve chez Dominique.  Pour ma part, j'ai fait mariner et cuire le filet entier et j'ai récupéré la marinade pour en faire une sauce.  Le verdict?  Et bien ici aussi ce fut un très grand succès!!  Connaissez-vous bien des enfants qui laisse de côté des pâtes aussi cool que de l'orzo pour manger deux portions de viandes??  Ça vous dit comme c'est bon...

Rendement: 2 filets de porc
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 20-30 minutes

Ingrédients:
2 filets de porc d'environ 454 g chacun (1 lb)
4 c. à soupe (60 ml) d'huile végétale
4 c. à soupe (60 ml) de sauce soya
1 c. à soupe (15 ml) de miel
1/3 tasse (80 ml) de sauce aux prunes
2 gousses d'ail, finement hachées

Dans un grand sac ziploc, mélanger l'huile, la sauce soya, le miel, la sauce au prunes et l'ail.  Ajouter les filets de porc et bien les enrober de marinade.  Retirer le plus d'air du sac et réfrigérer minimum 2 heures (pour moi 24 heures).

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Déposer les filets de porc sur une plaque tapissée de papier aluminium ou parchemin.  Faire cuire au four jusqu'à ce qu'un thermomètre inséré au centre du filet indique 71 C (160 F), environ 15-20 minutes.  Sortir du four et laisser reposer quelques minutes.

Entre-temps mettre la marinade dans une casserole.  Amener à ébullition et laisser réduire de moitié au moins 5 minutes (important parce qu'elle a été en contact avec de la viande crue).

Trancher le filet de porc et napper de sauce.

Source: Doumdoum se régale!

vendredi 26 novembre 2010

Tarte aux raisins frais et au lait de soya

Dernièrement, lorsque j'ai publié mon billet sur ma Confiture de raisins et de bleuetsLibellule et moi avons discuté des différentes façon d'utiliser les raisins frais dans des desserts ou autres plats.  C'est que j'aime beaucoup ce fruit mais après quelques jours j'en ai ras le bol des raisins en collation!!  Comme il est hors de question de gaspiller, voici ce que je fais avec mes raisins rouges ou verts frais.  Cette tarte est absolument délicieuse, très fraîche et super simple à faire.  Cette fois-ci j'ai utilisé de la farine de blé entier, d'où la couleur tachetée de la préparation mais vous pouvez utiliser de la farine tous-usage sans problème.  Aussi, comme je me sentais paresseuse j'ai utilisé une croûte à tarte graham du commerce mais je vous mets la recette originale, celle que je fais habituellement.

Rendement: 4-6 portions
Temps de préparation: 15 minutes (+ refroidissement 2h)
Temps de cuisson: 10 minutes

Ingrédients:
Croûte
1 1/2 tasse (210 g) d'amandes moulues
3 c. à soupe (45 ml) de miel
1 c. à soupe (15 ml) d'huile de canola
une pincée de sel

Garniture
1 1/2 tasse (375 ml) de lait de soya à la vanille
1 sachet de gélatine neutre
2 c. à soupe (30 ml) de farine
2 c. à soupe (30 ml) de miel
1 oeuf
extrait de vanille, au goût
un trait de jus de citron
une pincée de sel
2 tasses de raisins verts ou rouges frais (assez pour couvrir le fond de la croûte)

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Mélanger les ingrédients de la croûte.  Presser dans une assiette à tarte de 23 cm (9 po) de diamètre.  Cuire au four de 5 à 7 minutes.  Laisser refroidir.

Verser 1/2 tasse (125 ml) de lait de soya dans un petit bol et saupoudrer de gélatine.  Laisser gonfler.

Dans une petite casserole, mélanger le reste du lait de soya, la farine, le miel, l'oeuf, la vanille, le jus de citron et le sel.  Chauffer à feu moyen-élevé en remuant jusqu'à ce que le mélange épaississe (3-4 minutes).  Retirer du feu.

Ajouter la gélatine dans la casserole et bien mélanger pour la dissoudre.

Déposer les raisins sur la croûte refroidie (les couper en deux s'ils sont très gros).  Verser la préparation de soya et réfrigérer au moins 2 heures ou jusqu'à ce que la garniture soit ferme.

Source: Déclinaison de Collection Protégez-Vous, Mieux manger pour le plaisir et la santé

jeudi 25 novembre 2010

Soupe aux lentilles citronnée (mijoteuse)

Je sais, je sais, la couleur du bouillon n'est pas ce qu'il y a de plus appétissant, mais c'est que les lentilles vertes et bien ça déteint!!  Malgré son aspect la soupe est très bonne et surtout se congèle parfaitement, donc très pratique lorsque l'on se retrouve à court de légumes pour le lunch.  Servi avec un bon pain frais, et mieux encore un grilled cheese de luxe!

Rendement: 4-6 portions
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 5-7 heures (mijoteuse)

Ingrédients:
1 oignon, en dés
2 carottes, en tranches fines
2 branches de céleri, en tranches fines
3/4 tasse (180 ml) de lentilles vertes sèches, rincées
1/2 c. à thé (2.5 ml) d'origan séché
1 feuille de laurier
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
3 tasses (750 ml) de bouillon de légumes ou de poulet
3 tasses (750 ml) d'eau (la prochaine fois je vais mettre 6 tasses de bouillon et pas d'eau)
3 tasses (750 ml) d'épinards, de chou ou autres verdures, hachés (chou vert pour moi)
2 c. à soupe (30 ml) de jus de citron
1 trait de sauce tabasco

Dans la mijoteuse, mélanger les 9 premiers ingrédients.  Couvrir et cuire à faible intensité de 5 à 7 heures jusqu'à ce que les lentilles et les légumes soient tendres.

Ajouter les épinards ou le chou et poursuivre la cuisson à intensité élevée environ 20 minutes jusqu'à ce que la verdure ait ramolli.  Retirer la feuille de laurier et ajouter le jus de citron et la sauce tabasco.  Mélanger et servir.

Source: Coup de Pouce - À congeler

mercredi 24 novembre 2010

Spaghettis aux palourdes

En tant que femme, je dois me préoccuper de la quantité de fer que je mange.  C'est que cette si belle machine qu'est le corps humain (il est clair que c'est un homme qui a décrété ça) se met en pause une fois par mois et devient un monstre (ou c'est moi qui devient le monstre?... je ne vous conseille pas de répondre...).

Donc, pour pallier le manque de fer on peut aller le chercher à plusieurs endroits comme plusieurs légumes (mais son absorption n'est pas optimale), les viandes et... les palourdes.  Comme indiqué chez Passeport Santé: La palourde est une source exceptionnelle de fer.  En effet, une portion de palourdes contient quatre fois plus de fer qu’une même portion de foie de boeuf ou de veau. Tout comme le fer contenu dans la viande, la volaille et le poisson, le fer des fruits de mer est très bien absorbé par l’organisme. Les personnes sujettes à l’anémie ou celles ayant des besoins plus élevés en fer (grossesse, croissance) ont grand intérêt à intégrer la palourde à leur alimentation.  En en plus c'est tellement bon!!

Voici donc une belle recette qui se fait en quelques minutes seulement et qui est très bonne le lendemain alors que la sauce sera bien absorbée par les pâtes. Je l'ai prise chez Lou de Au gré du marché mais je l'ai adapté selon mes goûts.

Rendement: 3 portions
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes

Ingrédients:
2 boîtes de conserve de petites palourdes entières, de 142 g chacune, de la marque Clover Leaf (palourdes jaunes dans l'eau; comme Lou je préfère celles-là)
2 c. à soupe (30 ml) d'huile d'olive
2 gousses d'ail haché finement
1 c. à soupe (15 ml) de pâte de tomates ordinaire, c'est-à-dire non aromatisée
2 c. à soupe de basilic frais haché (je préfère le basilic au persil)
spaghettis
poivre du moulin
6 tomates séchées dans l'huile, hachées

Faire cuire les pâtes tel qu'indiqué sur l'emballage. Réserver.

Ouvrir les deux conserves de palourdes et garder le précieux jus. Réserver.

Dans un poêlon, faire chauffer l'ail dans l'huile quelques secondes sans le faire dorer. Ajouter les palourdes et la pâte de tomates. Laisser mijoter 5 minutes à feu moyen-doux.

Ajouter le basilic et les pâtes. Bien mélanger pour enrober de sauce.

Au service ajouter du poivre au goût et les tomates séchées.

J'ai servi mes pâtes sur un lit de roquette.

Source: Déclinaison de Au gré du marché

mardi 23 novembre 2010

Croustade aux canneberges, figues et poires

Faut le faire quand même et arriver à avoir cette association de fruits en attente d'être mangé et de trouver une recette qui les contiennent tous!!  Ce n'est pourtant pas commun, mais Isa a réussi à créer une belle recette sucré mais qui laisse aussi place au bon petit goût surette des canneberges.

Rendement: 6 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
Garniture
3 poires pelées et parées, coupées en cubes
6 figues, coupées en cubes (il ne m'en restait que 5)
2 tasses ( 500 ml ) de canneberges fraîches ou congelées
1/3 tasse ( 70 g ) de sucre d'érable (en fait 30 g de sucre d'érable et 40 g de cassonade)
3 cuillères à table (45 ml) de farine

Croustade
3/4 tasse ( 100 g ) de farine
1 tasse ( 90 g ) de flocons d'avoine
1/2 tasse ( 90 g ) de cassonade
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre fondu

Préchauffer le four à 375 F (190 C).

Dans un saladier, mélanger les fruits, le sucre d'érable et la farine.  Verser dans un moule carré de 20 cm (8 po).  Réserver.

Dans le même bol (moins de vaisselle à faire!!), mélanger les ingrédients de la croustade.  Verser sur les fruits.

Enfourner pour 45 minutes, jusqu'à ce que le dessus soit doré et qu'une odeur délicieuse se répande dans la maison!

Source: Les gourmandises d'Isa

lundi 22 novembre 2010

Salade de pâtes au parmesan

À chaque fois c'est pareil... je reviens de voyage, mon frigo est vide et j'ai la flemme de me faire à manger.  Pourtant j'en ai ras le pompon du resto mais on dirait que je ne suis pas capable de rattraper la routine.  Alors j'y vais de toast au beurre d'arachides ou de plats congelés (hé tout de même fait maison, allez pas vous imaginez des atrocités!).  Samedi c'était l'anniversaire de ma nièce et j'étais mandatée pour faire une salade de pâtes, c'était donc le moment idéal de reprendre le contrôle de ma cuisine.  Voici donc ma petite création qui a eu un bon succès auprès des enfants et qui est délicieuse dans les lunchs.

Rendement: 4-8 portions (selon si c'est en accompagnement ou en repas)
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 7-8 minutes

Ingrédients:
1/2 paquet de boucles (187.5 g pour être précise)
1 gousse d'ail (allez-y au goût selon la force de votre ail)
1/4 c. à thé (1 ml) de sel d'oignon
sel et poivre, au goût
1-2 c. à soupe (15-30 ml) d'huile d'olive
1/2 barquette de tomates raisins, coupées en deux
1 tasse (250 ml) de concombre en cubes
1/2 tasse (125 ml) de parmesan râpé
1/2 tasse (125 ml) de basilic ciselé
1/2 tasse (125 ml) de fromage de chèvre frais, émietté

Faire cuire les pâtes comme indiqué sur l'emballage.  Conserver au moins 1/2 tasse (125 ml) du liquide de cuisson.  Lorsque les pâtes sont cuites, égoutter et mettre dans un saladier.  Ajouter l'huile et réserver.

Dans un mortier, écraser l'ail avec le sel d'oignon et du sel jusqu'à obtenir une purée d'ail.  Ajouter aux pâtes et bien mélanger.

Ajouter le parmesan dans le saladier.  Vous aurez besoin d'ajouter de l'eau de cuisson des pâtes pour obtenir une sauce qui enrobe bien les boucles.

Ajouter les légumes, le basilic et saler, poivrer au goût.  Ajouter le fromage de chèvre sur le dessus de la salade (j'ai pris a photo avant cette étape).

Cette salade se mange tiède ou froide.  On peut aussi ajouter des olives au goût et remplacer le fromage de chèvre par des cubes de féta.  Pour plus de protéines l'ajout de crevettes ou de cubes de poulet cuit est excellent.

Source: Mon inspiration

jeudi 18 novembre 2010

Bagels

Voilà une recette que je vais devoir refaire encore parce que je n'ai pas tellement réussi à avoir des muffins bien moelleux... ils étaient plutôt comme de la brique après seulement 3-4 heures!!  Le pire c'est que je suis doutée que ma pâte était trop sèche mais je n'ai pas ajouté d'eau.  La prochaine fois je vais faire ça correctement!!  Le pire c'est qu'après la cuisson, mes bagels étaient super bon (j'en ai même mangé 2 pour le dîner...).

Rendement: 8 bagels
Temps de préparation: 1h 45
Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
1 et 1/4 tasses ( 310 ml) d’eau
1 cuillère à thé de sel
2 cuillères à table de miel liquide
3 et 3/4 tasses ( 450 g ) de farine Nutri (mon problème vient certainement de là)
2 cuillères à thé de levure active ( pour machine à pain )

1 cuillère à table de sucre pour pocher
1 oeuf battu + 1 cuillère à table d'eau pour la dorure
Graines de sésame grillées pour saupoudrer

Mettre tous les ingrédients sauf le sucre dans le bol de la machine à pain, selon l’ordre établi par le fabricant.
Sélectionner le cycle "dough" ( pâte ).

À la fin du cycle, dégonfler la pâte sur une surface farinée, la séparer en 8 boules.
Avec les deux pouces, percer chaque boule de pâte et la façonner pour lui donner une forme d'anneau.

Préparer une grand chaudron d’eau bouillante ( L'eau doit être frémissante et ne pas faire de gros bouillons ). Ajouter le sucre dans l’eau.

Pocher les bagels dans l’eau 1 minute de chaque côté.
Les retirer de l’eau avec un écumoire , et les placer sur les plaques à pâtisserie.

Badigeonner avec l'oeuf et saupoudrer de graines de sésame.
Cuire au four préchauffé à 350F ( 180 C ) de 25 à 30 minutes.

Source: Les gourmandises d'Isa

mercredi 17 novembre 2010

Yogourt à la vanille

J'ai une yogourtière depuis déjà un bon moment mais je n'avais jamais réussi à obtenir un bon yogourt, ferme, crémeux, pas trop sucré, pas trop acide.  Vous me voyez venir là... maintenant c'est chose du passé, j'ai déniché LA recette de yogourt parfait.  C'est chez Kim que je l'ai trouvé.  J'ai tout d'abord débuté par faire le mélange simple à la vanille et dans 2 de mes pots j'ai ajouté quelques cuillèrées de confiture de raisins et de bleuets dans le fond.  Vous pouvez être certains que plus jamais je vais me contenter des yogourt du commerce remplis de je-ne-sais-trop-quoi!!

Rendement: 6 pots
Temps de préparation: 30 minutes (+ 10 h 30 minutes d'incubation)
Temps de cuisson: 5 minutes

Ingrédients:
4 tasses (1 L) de lait 3,25%
1/4 tasse (60 ml) de sucre
1/4 tasse (60 ml) de poudre de lait écrémé
1/2 gousse de vanille
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille
1 sachet de cultures de yogourt (Yogourmet)

Dans une casserole, mélanger le lait, la poudre de lait écrémé, la 1/2 gousse de vanille (gratter les graines avec le dos d'un couteau), l'extrait de vanille et le sucre et chauffer cette préparation jusqu'à ce qu'elle atteigne 180 F (82 C).

Ensuite, laisser refroidir ce mélange, en laissant infuser la vanille, jusqu'à ce qu'il atteigne de 108 à 112 F (42-44 C).

Filtrer sur un tamis fin, jeter la gousse de vanille et incorporer, en fouettant, le sachet de cultures de yogourt. Assurez-vous de bien mélanger.

Verser cette préparation, tout doucement afin de ne pas faire remonter les fruits, dans les contenants de la yaourtière.

Incuber les yaourts 10 ½ heures et, dès qu'ils sont prêts, les mettre au réfrigérateur au moins 4 heures avant de les déguster.

Source: Les aventures culinaires de Kiki

mardi 16 novembre 2010

Pâtes gratinées aux boulettes de porc

J'adore cette recette.  Elle plaît aux enfants, surtout si vous choisissez des pâtes qui ont une forme spéciale et surtout... elle se congèle bien.  Est-ce qu'elle pourrait se mettre en pot?... je ne sais pas.  Il va falloir demander à Vincent au prochain atelier de cannage!!  Et oui, samedi dernier je faisais partie de celles qui ont eu le plaisir de rencontrer le fameux Vincent le canneux et de mettre la main à la pâte pour apprendre et perfectionner nos connaissances sur le merveilleux monde de la conserve.  Nous étions une belle gang, nous avons beaucoup rit, fait notre vaisselle ;) et nous sommes repartis avec nos pots de potage Crécy, de gelée de porto et notre petit sachet de poudre magique!  Je vous donne ici, un petit apperçu de notre atelier... et en video en plus!!

video
Rendement: 8 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 1 h

Ingrédients:
2 c. à soupe (30 ml) d'huile d'olive
1 oignon, haché
2 gousses d'ail, hachées finement
1 carotte, hachée
1 branche de céleri, hachée
3 tasses (750 ml) de champignons tranchés
1 poivron rouge ou jaune, haché
1 1/2 c. à thé (7 ml) de basilic séché
1 1/2 c. à thé (7 ml) d'origan séché
sel et poivre, au goût
2 c. à soupe (30 ml) de pâte de tomate
2 boîtes de 796 ml chacune de tomates entières (italiennes de préférence)
20 boulettes de porc cuites (voir plus bas)
1 c. à soupe (15 ml) de vinaigre balsamique
375 g de rigatoni
2 tasses (500 ml) de fromage provolone râpé
1/2 tasse (125 ml) de parmesan râpé

Préchauffer le four à 375 F (190 C).

Dans un grand poêlon, faire chauffer l'huile à feu moyen-vif.  Faire revenir l'oignon, l'ail, la carotte, le céleri, les champignons, le poivron, les herbes, le sel et le poivre, en brassant, environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les légumes aient ramollis.

Ajouter la pâte de tomates et les tomates en les défaisant à la cuillère de bois (ou avec les mains avant de les ajouter dans le poêlon).  Porter à ébullition et laiser mijoter doucement pendant 20 minutes.

Ajouter les boulettes de porc et le vinaigre et laisser mijoter encore 5 minutes.  Rectifier l'assaissonnement.

Entre-temps, faire cuire les pâtes selon les directives de l'emballage.

Verser la sauce sur les pâtes et bien mélanger pour les enrober.  Verser dans un plat allant au four, huilé.  Parsemer de fromage et cuire au four pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que la préparation soit bouillonnante.

Boulettes de porc
Ingrédients
1 oeuf
1/4 tasse (60 ml) de chapelure
1/4 tasse (60 ml) d'oignon râpé
1 gousse d'ail, hachée finement
1/4 tasse (60 ml) de parmesan râpé
1/2 c. à thé (2.5 ml) d'origan séché
1/4 c. à thé (1 ml) de sel
1/4 c. à thé (1 ml) de poivre frais moulu
500 g de porc haché maigre

Préchauffer le four à 400 F (200 C).

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients.  Avec les mains mouillées, façonner des boullettes de 4 cm de diamètre, avec environ 1 c. à soupe (15 ml) à la fois.  Vous devriez obtenir 20 boulettes.

Placer les boulettes sur une plaque tapissée de papier parchemin.  Enfourner et cuire de 15 à 20 minutes jusqu'à ce que les boulettes soient bien cuites jusqu'au centre.

Les boulettes peuvent être congelées crues ou cuites.

Source: Coup de Pouce - À congeler

lundi 15 novembre 2010

Rigatonis et bolognaise de légumes

Je ne sais pas ce que j'ai ces temps-ci mais je mange des tonnes de champignons!  Bon vous me direz que c'est tout de même mieux que du chocolat ou des frites pour la ligne, mais je me demande quand même d'où ça peut bien venir cette monomanie?  Est-ce que vous pensez que notre corps est capable de nous "dire" ce dont nous avons besoin à des moments particuliers?  Pour ma part, j'aimerais bien le croire...

Donc tout ça pour dire que j'ai fait la recette de bolognaise végé que Sandra de Figue & Chocolat a publié dernièrement et je vous garantis que même les plus carnivore d'entre vous serez comblés par cette belle recette.  Les champignons apporte un côté "viandeux" très agréable en bouche.  La seule chose est que la prochaine fois je vais mettre encore plus d'herbes fraîches parce que j'en suis folle.

P.S.  Ça se peut que je ne réponde pas très vite à vos commentaires, c'est que j'ai planifié mes posts parce que je suis perdu au milieu de nulle part en banlieue de Chicago pour quelques jours.  Non, mais, ils pourraient pas faires des formation à LA ou à Honolulu??  Bon ça pourrait être pire, je pourrais être à Saskatoon!!!

Rendement: 4-6 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
25 g de champignons séchés (j'ai utilisé un mélange de porcinis et de shiitake)
1 1/2 (375 ml) tasse d'eau bouillante
3 carottes, pelées et en gros tronçons
1 oignon, en gros morceaux
1 poivron rouge, en gros morceaux
2 gousses d'ail
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive
2 c. à thé (10 ml) de thym frais
1 c. à thé (5 ml) d'origan frais
sel et poivre, au goût
227 g de champignons frais (un mélange de shiitake, de mini bella et de champignons blancs)
2 c à soupe (30 ml) de pâte de tomate
1/2 tasse (125 ml) de vin rouge
1/2 tasse (125 ml) de crème 35%
rigatonis
parmesan (nous avons ajouté un peu de fromage de chèvre sur nos pâtes)

Dans un bol, verser l'eau bouillante sur les champignons séchés.  Réserver.

Cuire les pâtes selon les direction de l'emballage.  Réserver. Conserver un peu d'eau de cuisson au besoin.

Mettre les carottes, l'oignon, le poivron et l'ail dans le robot culinaire et hacher assez fin mais sans faire une purée.

Faire chauffer l'huile dans une marmite.  Ajouter les légumes hachés, les herbes, le sel et le poivre.  Cuire à feu moyen-élevé environ 6 minutes.

Égoutter les champignons séchés et conserver l'eau de trempage.  Mettre les champignons (frais et réhydratés) dans le robot et hacher finement.

Ajouter les champignons et la pâte de tomate dans la casserole et cuire un autre 5 minutes.

Ajouter l'eau de trempage et le vin rouge.  Porter à ébullition et laisser mijoter à feu moyen-doux, environ 10 minutes.

Ajouter la crème laisser mijoter 2-3 minutes.

Verser les pâtes dans la sauce et bien mélanger pour enrober.  Ajouter un peu d'eau de cuisson au besoin.

Garnir de parmesan.

Source: Déclinaison de Figue & Chocolat (recette originale de Giada De Laurentis)

dimanche 14 novembre 2010

Figues rôties au miel et crème glacée sauce amandes et miel

Ce dessert là est extrèmement simple à préparer mais pourrait garnir n'importe quelle grande table tant il fait chic.  Si vous aimez, vous pouvez y ajouter des éclats de nougatines pour un peu de croquant.  Au départ la recette disait de mélanger du beurre d'amandes, du miel et des amandes dans la crème glacée, mais pour plus de simplicité je préfère préparer une petite sauce pour napper ma crème glacée.

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 5 minutes
Temps de cuisson: 15-20 minutes

Ingrédients:
Figues rôties au miel
4 grosses figues fraîches
4 petites branches de thym frais
1/4 tasse (60 ml) de miel
Crème glacée sauce amandes et miel
crème glacée à la vanille
1/4 tasse (60 ml) de beurre d'amandes
3-4 c. à soupe (45-60 ml) de miel

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Inciser chaque figues en croix et les déposer dans un plat allant au four.  Insérer les branches de thym dans les incisions et napper du miel.

Cuire au four de 15 à 20 minutes en arrosant les figues de miel plusieurs fois durant la cuisson.  Les figues sont prêtes lorsqu'elles sont bien ouvertes et gonflées.

Déposer chaque figues dans une assiette de service.  Jeter les branches de thym.  Réserver.

Dans un petit bol, mélanger le beurre d'amandes avec le miel, au goût, et chauffer quelques secondes au micro-ondes pour rendre plus liquide.

Déposer une boulle de crème glacée à la vanille dans l'assiette avec la figue et napper avec le beurre d'amandes.  Décorer de feuilles de thym frais.  Servir aussitôt.

Source: Parce qu'on a tous de la visite...  de Ricardo

samedi 13 novembre 2010

Soupe au poulet et au lait de coco

Mon épicerie Métro me surprend beaucoup ces temps-ci en offrant des herbes et épices plutôt rare normalement dans les grandes chaînes.  Il y est apparu récemment les feuilles de lime kaffir dont j'avais déjà entendu parlé mais que je n'avais jamais cuisiné.  Je les ai donc testé dans une recette simple mais oh! combien goûteuse.  J'ai ADORÉ cette soupe et le parfum qui s'en dégage est sublime.  Cette soupe fait maintenant partie de mon TOP 3 et elle sera à refaire et à refaire encore.

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
300 g de poitrine de poulet, en cubes de 4 cm
1 oignon, coupé en dés
2 c. à thé (10 ml) d'huile neutre
4 tasses (1 L) de bouillon de poulet
1 2/3 tasse (400 ml) de lait de coco
6-8 bébés bok choy, en gros tronçons
2 feuilles de lime kaffir (ou quelques zestes de lime)
1 c. à thé (5 ml) de sauce de poisson
12 champignons shiitake, coupés en lamelles
1-2 c. à soupe (15-30 ml) de sauce hoisin
coriandre fraîche, pour servir

Dans une casserole, faire revenir l'oignon dans l'huile, à feu moyen-vif.  Ajouter le poulet et bien faire dorer.  Verser le bouillon de poulet et laisser mijoter 15 minutes, jusqu'à ce que le poulet soit cuit.

Ajouter le lait de coco, les bok choy, les feuilles de lime et la sauce de poisson.  Laisser mijoter 10 minutes.

Pendant ce temps, faire revenir les shiitakes dans la sauce hoisin jusqu'à ce qu'ils soient tendres.  Les ajouter à la soupe et retirer les feuilles de lime.

Garnir de coriandre au moment de servir.

Source: Métro (Knorr)

vendredi 12 novembre 2010

Biscuits-brownies craquelés

Dans la revue Ricardo, cette recette se nommait Lillipops de brownies parce qu'à la sortie du four un bâton à sucette est inséré au centre du biscuit et ça fait de joli lillipops.  Pour moi, la présentation est plus simple: dans une belle boîte à biscuits.  Mais peu importe comment vous les présentez, ils ne dureront pas longtemps je vous le garantie!!  Avec un pourtour craquant et un centre fondant comme un brownie, ces biscuits feront fureur dans vos paniers de Noël ou sur votre table lors des repas de Fêtes.  La pâte se conserve une semaine au frigo et vous pouvez les faire cuire au fur et à mesure de vos envies.

Rendement: environ 30
Temps de préparation: 15 minutes (+ attente de minimum 4 heures)
Temps de cuisson: 12 minutes

Ingrédients:
1 tasse (250 ml) de farine tout-usage non blanchie
1/2 tasse (125 ml) de cacao, tamisé
1 c. à thé (5 ml) de poudre à pâte
1 pincée de sel
1/4 tasse (60 ml) de beurre non salée, ramolli
1 tasse (250 ml) de sucre
1 c. à thé (5 ml) d'extrait de vanille pure
2 oeufs
sucre à glacer (pour enrober)

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel.  Réserver.

Dans un autre bol, battre le beurre avec le sucre et la vanille au mélangeur électrique.  Ajouter les oeufs, un oeuf à la fois et battre pour bien incorporer.  Ajouter les ingrédients secs et mélanger jusqu'à obtenir une pâte homogène.  La pâte sera assez sèche, j'ai terminé de mélanger à la main.

Couvrir et réfrigérer la pâte pour un minimum de 4 heures ou congeler 1 heure.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Avec les mains, façonner des boules de 1 c. à soupe (15 ml) de pâte (pas plus).  Rouler dans le sucre en poudre et secouer pour enlever l'excédent.  Déposer sur une plaque tapissée de papier parchemin.  Ne pas aplatir sinon vous n'obtiendrez pas d'effet craquelé.

Cuire au four de 10 à 12 minutes.  Laisser refroidir complètement sur la plaque.  Essayer maintenant de résister à tous les manger!!

Source: Ricardo Volume 8 Numéro 3 (ou web)

jeudi 11 novembre 2010

Muffins à la semoule de maïs

Pour manger avec ma Confiture de raisins et de bleuets j'ai eu envie de quelque chose de simple, qui se garde bien au congélateur et qui est assez neutre pour ce qui est du goût.  J'ai donc fait cette recette de muffins qui serait très très bon en accompagnement de l'Éffiloché de boeuf barbecue ou du Chili au boeuf et aux saucisses.  Bref, un petit pain passe-partout qui tient plus du pain d'ailleurs que du muffin.

Rendement: 24 muffins (moi j'ai divisé la recette en 3)
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 18-22 minutes

Ingrédients:
4 tasse (1 L) de farine tout-usage non blanchie
2 tasses (500 ml) de semoule de maïs
3/4 tasse (180 ml) de sucre granulé
2 c. à soupe (30 ml) de poudre à pâte
2 c. à thé (10 ml) de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé (2.5 ml) de sel
4 tasses (1 L) de babeurre
1/2 tasse (125 ml) d'huile végétale
3 oeufs

Préchauffer le four à 375 F (190 C).

Dans un grand bol, bien mélanger les ingrédients secs à l'aide d'un fouet.

Dans un autre bol, fouetter le babeurre, l'huile et les oeufs.  Ajouter aux ingrédients secs et mélanger un peu à la cuillère de bois.

Déposer la pâte à l'aide d'une cuillère à crème glacée (ça va mieux de cette façon) dans des moules à muffins graissés ou tapissés de papier.

Cuire au four de 18 à 22 minutes jusqu'à ce qu'ils soient durs au toucher.

Source: Bev Callaghan (Nos meilleures recettes de Les Diététistes du Canada, Éditions du Trécarré, 2002)

mercredi 10 novembre 2010

Confiture de raisins et de bleuets

J'aime beaucoup les raisins rouges (ou verts) mais 1 lb de ces petits fruits c'est beaucoup trop pour moi et je finis par me lasser d'en manger.  Résultats: ils se retrouvent à la poubelle.  C'est qu'il n'y a pas des tonnes de façon de transformer ce fruit.  Bon, je peux faire des Raisins d'amour, mais c'est pas vraiment une solution parce qu'il faut les manger rapidement de toute façon!  J'ai aussi une recette de tarte au lait de soya et raisins frais qui est divine mais là j'avais envie d'autre chose.  Finalement j'ai trouvé!!  Cette confiture est magnifique, tant pour la couleur que son bon goût.  J'imagine qu'elle pourrait être cannée mais je ne suis pas assez experte pour dire si c'est possible.  Une chose est sure, la texture est parfaite!

Rendement: 2 1/2 tasse (625 ml)
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
4 tasses (1 L) de raisins rouges sans pépins
3/4 tasse (180 ml) de sucre
1 c. à soupe (15 ml) de jus de citron
1 tasse (250 ml) de bleuets frais ou surgelés (surgelés pour moi)

Dans une casserole, mélanger les raisins entiers, le sucre et le jus de citron.  Porter à ébullition à feu moyen et laisser mijoter 20 minutes en brassant de temps en temps.  Attention, les raisins ont tendance à exploser!

Ajouter les bleuets et poursuivre la cuisson 5-10 minutes jusqu'à ce que ce le mélange soit sirupeux.  Laisser refroidir complètement.

Source: Ricardo Volume 8 Numéro 5

mardi 9 novembre 2010

Crème de champignons

Ces temps-ci j'ai toujours besoin d'avoir une soupe de légumes dans le frigo.  Quand je suis affamée au retour du travail, j'en prends un bol et après je peux prendre tout mon temps pour préparer le souper.  Une de mes soupes préférées c'est la crème de champignons et j'avais d'ailleurs déjà publié une Soupe hongroise aux champignons qui était vraiment délicieuse.  Celle d'aujourd'hui est moins originale mais plaira à tous le monde.  Au départ la recette suggérait d'utiliser un mélange de champignons sauvages mais comme ils n'étaient pas très beaux à l'épicerie, je me suis contenter du classique champignon blanc.  Tout de même les porcinis et le thym rehaussent le goût très bien.

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes

Ingrédients:
20 g de porcinis séchés (cèpes)
25 g de beurre
1 oignon, finement haché
1 gousse d'ail, finement hachée
les feuilles d'une tige de thym
400 g de champignons frais (blanc pour moi, mais un mélange serait mieux encore)
3 tasse (750 ml) de bouillon de poulet
1 3/4 tasse (435 ml) de crème 35%

Verser de l'eau bouillante sur les porcinis jusqu'à les recouvrir.  Réserver.

Dans une casserole sur feu moyen, faire revenir l'oignon, l'ail et le thym dans le beurre, 5 minutes ou jusqu'à ce que l'oignon commence à peine à dorer.

Égoutter les porcinis (conserver l'eau) et les ajouter à la casserole avec les champignons frais.  Cuire 5 minutes jusqu'à ce que les champignons ramollissent et commence à rendre leurs eaux.  Verser le bouillon et l'eau de trempage et porter à ébullition.  Laisser mijoter 20 minutes.

Incorporer la crème et mijoter quelques minutes de plus sans faire bouillir.

Passer la soupe au mélangeur et réchauffer à la casserole si besoin.  La recette suggère de filtrer la soupe dans un tamis mais moi je préfère avoir un peu de texture, c'est à votre goût.

Servir avec des croûtons rôtis au beurre et de l'huile de truffe si vous en avez.

Source: 1001 Recettes, Éditions Coup d'Oeil, 2009

lundi 8 novembre 2010

Escargots au bleu l'Ermite

Il faisait tellement beau hier après-midi que je suis allée faire une randonnée avec mes nièces dans le parc d'Oka.  Pour souper j'avais l'intention de faire une belle sauce végétarienne... mais c'était sans compter avec le changement d'heure et la faim de loup que j'avais en sortant de la forêt!  On oublie donc la sauce et je me souviens de la recette que j'ai vu ce matin chez Nathalie (Délinquances et Saveurs), une recette de Jean-François Plante tiré du livre Bistro.  Ok, il ne me manque que le fromage, en chemin vers chez moi j'arrête à l'épicerie et là j'ai un blanc de mémoire... est-ce que la recette demandais du bleu l'Ermite ou Bénédictin?  Euh... je ne me souviens plus... et bien sûr je choisi le mauvais!.  Ah mais attention, pas mauvais au goût, loin de là!  Au contraire, j'ai adoré la recette, avec le goût bien prononcé et piquant de ce fromage de l'Abbaye St-Benoit-du-Lac.  Bien sûr, si vous n'aimez pas trop le fromage bleu, allez y plutôt pour le Bénédictin comme dans la recette originale mais les amoureux de bleus aimeront certainement cette version.

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes

Ingrédients: (copier-coller de chez Nathalie)
4 douzaines d'escargots en conserve
1/2 tasse (125 ml) de vin blanc
1 c. à soupe (15 ml) de beurre
1 c. à soupe (15 ml) d'huile d'olive
2 gousses d'ail hachées finement
4 échalotes hachées finement
1/2 tasse (125 ml) de bouillon de poulet
75 g de fromage Bleu l'Ermite
1/3 de tasse (80 ml) de crème 35%
2 c. à soupe (30 ml) de persil plat frais ciselé
sel et poivre du moulin

Rincer les escargots et les faire macérer 20 minutes dans le vin. Réserver le vin et les escargots séparément.

Dans une casserole à fond épais, fondre le beurre dans l'huile. Faire suer l'ail et les échalotes 3 minutes.  Déglacer avec le vin réservé et laisser réduire 3 minutes. Incorporer le bouillon, le fromage et la crème. Laisser réduire de 4 à 5 minutes.

Ajouter le escargots et mélanger doucement jusqu'à ce que la sauce soit onctueuse.  Servir immédiatement, saler et poivrer. Garnir de persil (j'ai oublié moi aussi!!)
Nous n'étions pas seules dans la forêt...

Source: Délinquance et Saveurs (Bistro de Jean-François Plante)

dimanche 7 novembre 2010

Coquilles géantes farcies au veau et aux champignons

C'est bien beau d'avoir fait des réserves de sauce tomate maison, mais il faut aussi l'utiliser de temps en temps pour ne pas se retrouver à en manger 7 jours par semaine au mois d'août!!  J'ai donc fait cette belle recette de Ricardo qui faisait d'ailleur partie du dossier "sauce tomate" dans la revue d'automne 2008.

Ah ce que c'était bon, et encore aussi bon réchauffer dans mon lunch.  C'est super facile à faire et très goûteux.  À essayer avec votre sauce maison!

Rendement: 6 portions
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 50 minutes

Ingrédients:
24 coquilles géantes (en faire cuire 3-4 de plus au cas où elles casseraient)
3 tasses (750 ml) de sauce tomate maison ou du commerce, chaude
1 tasse (250 ml) de mozzarella râpée
Farce
1 tasse (250 ml) de bouillon de poulet
1 sachet de 20 g de shiitake séchés, hachés grossièrement
225 g de champignons blancs, hachés grossièrement
2 oignons, hachés
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive
454 g de veau haché maigre
2 c. à soupe (30 ml) de tomates séchées dans l'huile, égouttées et hachées
1/2 c. à thé (2.5 ml) de pâte de piment chili
1 tasse (250 ml) de mie de pain frais, coupée en dés
1 tasse (250 ml) de ricotta
1/2 tasse (125 ml) de parmesan, râpé
1/4 tasse (60 ml) de persil plat, ciselé
sel et poivre, au goût

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans une grande casserole d'eau bouillante salée, faire cuire les coquilles comme indiqué sur l'emballage.  Égoutter et huiler légèrement.  Réserver.

Dans une petite casserole, porter le bouillon à ébullition avec les shiitake.  Retirer du feu et réserver.

Dans une grande poêle, dorer les champignons blancs et les oignons dans la moitié de l'huile.  Saler et poivrer.  Réserver.

Dans la même poêle, dorer le veau avec les tomates et la pâte de piment dans le reste de l'huile.  Saler et poivrer.  Ajouter les shiitakes avec le bouillon, le mélange de champignons blancs et le pain.  Réduire presque à sec quelques minutes.

Retirer du feu et ajouter la ricotta, le parmesan et le persil.  Bien mélanger et rectifier l'assaissonnement.

Dans un plat de 33 x 23 cm (13 x 9 po), répartir la sauce tomate chaude.  Farcir 24 coquilles avec la farce et déposer dans le plat.  Parmeser les coquilles de mozzarella et cuire au four environ 30 minutes.

J'ai mangé les coquilles avec la sauce sur un lit de bébé roquette.

Source: Ricardo Volume 6 Numéro 5 (ou web)

samedi 6 novembre 2010

Ragoût de légumes et oeufs avec gnocchis à la courge

Je vous explique mon cheminement de pensée... Au début octobre, je vois un plat très alléchant chez Pommes Cannelles, soit sont Gratin de gnocchis aux légumes.  Bonne idée, mais les gnocchis c'est très lourd je trouve.  Oh mais Ricardo a publié une recette de Gnocchis à la courge dans son avant-dernier numéro!  Aussi, hier matin Wimzie publie une recette d'Oeufs à la mexicaine qui me fait de l'oeil et le soir j'écoute l'émission de Ricardo sur Tou.tv et que vois-je?  Ethnée de Vienne qui fait une recette similaire mais à tendance turque (Menemen).  Bon ok, j'ai compris, il FAUT que je fasse un plat de ce genre mais lequel???  Et bien je vais mélanger toutes ces recettes et voir ce que ça donne!!  Résultats: Miam!!  Je me suis régalée et en plus c'est super santé, quoi demander de mieux?

Rendement: 4 portions généreuses (6 portions facile en ajoutant 2 oeufs à la fin)
Temps de préparation: 2 heures (avec temps d'attente)
Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
Gnocchis à la courge
1 courge Butternut (doit donner 1 1/2 tasse (375 ml) de chair cuite)
1 oeuf
1/4 c. à thé (1 ml) de muscade moulue
1 c. à thé (5 ml) de sel
2 tasses (500 ml) de farine tout-usage non blanchie, et plus pour travailler la pâte
Ragoût de légumes et oeufs
2 c. à soupe (30 ml) d'huile d'olive
1 gros oignon blanc, émincé
2 courgettes, en dés
2 poivrons de couleur, en dés
1 tasse (250 ml) de champignons, tranchés
2 gousses d'ail, hachées
4-6 tomates, pelées et coupées en dés
4 c. à soupe (60 ml) d'Ajvar doux ou fort, au goût (je l'ai trouvé dans mon épicerie Métro)
pâte de piment, au goût (si vous utilisez l'Ajvar doux!)
sel et poivre, au goût
4 oeufs
1/4 tasse (60 ml) de fromage féta
2 c. à soupe (30 ml) de ciboulette, ciselée

Piquer la courge à plusieurs endroits avec un couteau et faire cuire au micro-ondes 9 à 12 minutes selon la grosseur, en la tournant souvent.  Lorsqu'elle est cuite, laisser refroidir quelques minutes.

Ouvrir la courge en deux et retirer les graines.  Récupérer la chair et mettre au frigo pour environ 45 minutes.  On a besoin de 1 1/2 tasse (375 ml) de chair pour les gnocchis, l'excédent peut être congelé et utilisé dans une autre recette.

Écraser la chair de la courge à la fourchette.  Dans un grand saladier, mélanger la courge, l'oeuf, la muscade et le sel.  À la cuillère de bois, incorporer 1/2 tasse (125 ml) de farine à la fois et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.  Verser la pâte sur un plan fariné et pétrir environ 3 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien lisse.  Vous allez peut-être avoir besoin d'ajouter pas mal de farine pour le pétrissage, ça va dépendre de la quantité d'eau qu'il y a dans votre courge.

Placer la pâte dans un bol et mettre au frigo pour 30 minutes.

Couper la pâte en 4 morceaux.  Former 4 cylindres de 1 cm de diamètre et couper en tronçons de 1 cm.  Bien fariner les gnocchis pour éviter qu'ils ne collent ensemble.

Dans une casserole d'eau bouillante salée, faire cuire la moitié des gnocchis à la fois 5 minutes.  Égoutter et huiler légèrement.  Réserver.

Dans une grande poêle, sur feu moyen, faire suer les oignons dans l'huile d'olive environ 3 minutes.  Ajouter les courgettes, les poivrons, les champignons et l'ail et cuire 5 minutes en brassant de temps en temps.  Ajouter les tomates, l'Ajvar, la pâte de piment, le sel et le poivre.  Couvrir et cuire à feu moyen-doux 15 minutes.

Ajouter la moitié des gnocchis.  L'autre moitié pourra servir dans une autre recette ou être ajouté au plat mais ça en fait beaucoup!!  Bien mélanger.

Faire un puits dans les légumes et y casser un oeuf.  Répéter 3 autres fois.  Les oeufs doivent pocher, donc s'il n'y a pas assez de liquide ajouter un peu d'eau.  Saler et poivrer les oeufs.  Couvrir et cuire 5 minutes à feu moyen.

Diviser dans des assiettes de service.  Saupoudrer de ciboulette et de féta émietté.  Délicieux avec une bonne tranche de pain chaud!

Si vous ne trouvez pas d'Ajvar vous pouvez utiliser de la pâte de tomates je suis certaine que ce serais très bon!

Source: Heu... là je dirais Moi mais influencée par tous ces gens cités plus haut!

vendredi 5 novembre 2010

Pain de viande au cari et à la gelée de poivrons rouges

Aucun rapport avec la recette... Vous allez assister au salon Saveurs & Sensations ce weekend?  Moi je ne sais pas trop encore, mais ce n'est pas l'envie qui manque!

Revenons donc à ma recette d'aujourd'hui que je suis allée chiper à Mme Casserole Carrée.  J'y ai apporté quelques modifications mineures mais si vous voulez avoir l'original, suivez le lien.  Je vous avais déjà parlé de la gelée de poivrons ratée que j'ai fait en septembre et comme je déteste le gaspillage, je cherche différentes façons de l'utiliser.  J'ai déjà fait des Escalopes de porc avec une sauce à la gelée de poivrons rouge, à se jeter par terre tellement c'est bon, maintenant c'est au tour du pain de viande de goûter à ma gelée.  Oh ce que c'était bon...  vraiment c'est à refaire encore et encore!

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 1h

Ingrédients:
1.5 kg de porc haché maigre
2 échalotes françaises, finement hachées
2 gousses d'ail, finement hachées
1 c. à soupe (15 ml) de gingembre frais, râpé
1 oeuf, légèrement battu
1/2 tasse (125 ml) de chapelure de blé entier nature
1/4 tasse (60 ml) de bouillon de poulet
2 c. à soupe combles (30-40 ml) de pâte de tomates
2 c. à thé (10 ml) de poudre de cari
sel et poivre, au goût
1/2 tasse (125 ml) de gelée de poivrons rouges

Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients sauf la gelée de poivrons, avec les mains jusqu'à ce que ce soit bien homogène.

Verser dans un moule à pain et couvrir de papier d'aluminium.  Cuire au four 45 minutes.

Enlever le papier d'aluminium et tartiner le pain de viande de gelée de poivrons.  Remettre au four pour 15 minutes et 5 minutes sous le gril pour caraméliser le dessus du pain de viande.

Attention à utiliser une viande assez maigre pour ne pas se retrouver avec une grande quantité de gras fondu dans le fond du plat (comme ça m'est arrivé!!).  Ce n'est pas bien grave, sauf que la gelée à tendance à couler et se retrouver mélangée au gras.  Ce que j'ai fait c'est simplement de retirer le gras avant d'ajouter la gelée.

Source: La casserole carrée

jeudi 4 novembre 2010

Baguette sans pétrissage

Isa, de Les gourmandises d'Isa, est passée maître dans l'art de me faire essayer différent pains sans pétrissage!  J'ai déjà testé la version rapide et la version 2 jours, toutes deux absolument délicieuses.  Maintenant c'est au tour des baguettes de faire un tour dans ma cuisine.  Mais attention, il faut soigner la présentation cette fois-ci.  Pourquoi?  Parce qu'en collaboration avec le Groupe Modus, elle nous offre la chance de gagner le super beau et très convoité livre Pain.

Dans les explications il est indiqué qu'on peut conserver la pâte au frigo après la première levée et ce jusqu'à 9 jours.  J'ai donc fait un essai en divisant ma pâte en deux et en laissant la moitié au frigo pour 5 jours.  La pâte continue à gonfler et se stabilise après 1-2 jours.  Elle se travaille très bien par la suite et demande quelques minutes de plus de cuisson.  La saveur du pain est aussi bonne, la croûte est peut-être un peu moins épaisse mais franchement c'est assez subtil!  La seule chose à faire attention c'est de transférer la pâte dans un saladier propre pour la conserver au frigo parce que les parois "sales" de pâte vont sécher et risquent de se déposer dans la pâte.  Les pains montrés sur les photos sont ceux qui ont attendus au frigo.

Rendement: 4 baguettes
Temps de préparation: 5 minutes + 2h 40 minutes de levée
Temps de cuisson: 25 minutes

Ingrédients:
6 1/2 tasse (1.625 L) de farine tout-usage non blanchie
1 1/2 c. à soupe (22 ml) de levure à action rapide pour machine à pain
1 1/2 c. à soupe (22 ml) de sel
3 tasse (750 ml) d'eau tiède, à environ 100 F (38 C)
farine et semoule de maïs

Dans un grand saladier de 4 L (16 tasses), mélanger la farine, la levure et le sel.  Verser l'eau et mélanger jusqu'à ce que les ingrédients soient humides. 

Avec les rabattre la pâte de l'extérieur vers le centre, 40 fois.  La pâte sera collante.

Couvrir d'une pellicule plastique et laisser lever dans un endroit tiède et sans courant d'air, 2 heures.

À ce stade on peut couvrir la pâte et la conserver au frigo jusqu'à 9 jours.

Fariner le plan de travail et y poser délicatement la pâte.  Couper en  pâtons et façonner en baguette de 35 cm de long en ne travaillant pas trop la pâte.

Saupoudrer 2 plaques à cuisson de semoule de maïs et y déposer les baguette.  Faire des entailles de 1 cm d'épaisseur dans la pâte et saupoudrer de farine.  Recouvrir d'un linge propre et faire lever 40 minutes.

Placer une lèche-frite dans le bas du four et remplir d'eau.  Préchauffer le four à 450 F (230 C), 30 minutes avant d'enfourner.

Mettre les plaques au four et vaporiser la paroi intérieure de la porte du four avec un peu d'eau pour faire un "coup de buée".  Refermer la porte et cuire 25 minutes.

Laisser refroidir le pain sur une grille.


À 4 ans, c'est trop cool de jouer dans la farine!
 Source: Les gourmandises d'Isa (Pain de Judith Fertig)

mercredi 3 novembre 2010

Jambon à la bière de l'érablière

Kim m'a donné trop envie de manger du jambon et même au risque d'en manger tous les jours de la semaine, j'ai essayé cette recette qui vient au départ de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec.  Miam que c'était bon chaud et après en sandwich avec un peu de sauce et de moutarde tartinées sur un pain baguette frais!!

Rendement: BEAUCOUP!
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 1h 45 minutes

Ingrédients:
1 c. à soupe (15 ml) de beurre
1 gousse d'ail, hachée
1 oignon, haché
1 canette de 473 ml de bière (j'ai utilisé la Rickards red parce qu'il n'y avait plus de dark)
1/2 tasse (125 ml) de bouillon de poulet
1/3 tasse (80 ml) + 1/4 tasse (60 ml) de sirop d'érable
3 c. à soupe (45 ml) de moutarde de Dijon
2 clous de girofle
1 bâton de cannelle
1 c. à thé (5 ml) de graines de coriandre
poivre du moulin
2.5 kg d'épaule de porc fumé picnic

Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon et l'ail dans le beurre à feu moyen.

Ajouter la bière, le bouillon, 1/3 tasse (80 ml) de sirop d'érable, la moutarde et les épices.  Porter à ébullition.

Ajouter la pièce de viande, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter couvert pendant 1 h 30 minutes ou jusqu'à ce que la viande soit tendre.

Préchauffer le four à 400 F (230 C).

Retirer la viande du bouillon.  Enlever le filet et dégraisser si désiré.  Déposer dans un plat allant au four.

Faire réduire le bouillon de moitié.  Moi j'ai filtré le bouillon ensuite.  Ajouter 1/4 tasse (60 ml) de sirop d'érable.

Badigeonner la viande du bouillon et mettre au four pour 20 minutes en badigeonnant régulièrement.

Source: Les aventures culinaires de Kiki (Fédération des producteurs acéricoles du Québec)

mardi 2 novembre 2010

Crêpes au babeurre et à l'orange

Je suis une amoureuse des crêpes, mais des crêpes minces, celles qu'on farcies de chocolat/banane ou de pommes /caramel et qu'on roule.  Les pancakes?  Beurk... jusqu'à aujourd'hui.  Je n'avais mangé ces crêpes épaisses que dans des resto de bord d'autoroute, vous savez, ces crêpes qui viennent par trois et servi avec un petit cup de beurre et du sirop de poteau (bon chez nous c'est comme ça qu'on appelle ça cette espèce de matière gluante et sucrée!)?  Belle référence non?!?  Samedi matin, je me cherchais un petit déjeuner à faire avec un restant de babeurre et une orange et dans mon livre 1001 Recettes j'ai trouvé la recette de crêpes.  En fait c'est un mélange de deux recettes très semblable que j'ai fait.  Verdict?  Miam Miam Miam!!  S'il y a qu'une seule chose qu'il faut faire maison, c'est les pancakes c'est certain!

Rendement: 12 crêpes
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes

Ingrédients:
2 oeufs
2 tasses (500 ml) de farine tout-usage, non blanchie
2 c. à soupe (30 ml) de sucre
2 c. à thé (10 ml) de poudre à pâte
1 c. à thé (5 ml) de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé (2.5 ml) de sel
2 1/2 tasse (625 ml) de babeurre
4 c. à soupe (60 ml) de beurre non salé fondu
1/2 c. à thé (2.5 ml) de vanille
Zeste de 2 oranges
Suprêmes de 4 oranges
miel

Dans un bol, mousser les oeufs avec un fouet.  Ajouter les ingrédients secs, le babeurre, le beurre, la vanille et le zeste d'orange et mélanger à la cuillère de bois jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Faire chauffer une plaque chauffante à moyen-vif.  La plaque est prête lorsque des gouttes d'eau lancées sur la plaque grésillent.  Si besoin, huiler avec de l'huile végétale (ma plaque est antiadhésive, donc je ne le fais pas).

Déposer 1/3 de tasse de préparation par crêpe et cuire environ 2-3 minutes, jusqu'à ce que des bulles se forment à la surface.  Retourner la crêpe et cuire un autre 2 minutes jusqu'à ce que la crêpe soit bien dorée.  Réserver au chaud.

Servir les crêpes garnies de suprêmes d'orange et de miel.

Source: 1001 Recettes, Edition Coup d'oeil, 2009

lundi 1 novembre 2010

Salade de lentilles aux pommes

Alors l'Halloween s'est bien passé par chez vous?  Ici c'est tranquille, je reste dans un "vieux" quartier où il n'y a pas d'enfants...  donc pas de ding dong et de petits montres et princesses... dommage!

Après une orgie de bonbons et de chocolat, voici une belle salade à faire pour les lunch de cette semaine!

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 0

Ingrédients:
1 boîte de 540 ml de lentilles brunes, rincées et égouttées
2 pommes rouges fermes, non pelées et coupées en dés
1 échalote, hachée
1 branche de céleri, hachée
sel et poivre
Vinaigrette
1 c. à soupe (15 ml) de jus de pomme brut
1 c. à soupe (15 ml) de sirop d'érable
1 c. à thé (5 ml) de vinaigre de cidre
1 c. à thé (5 ml) de moutarde de Dijon
1/2 c. à thé (2.5 ml) d'ail haché
1/4 tasse (60 ml) d'huile d'olive

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la salade.  Réserver.

Dans un petit bol mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette sauf l'huile.  En fouettant, ajouter l'huile en filet pour bien émulsionner.

Verser la vinaigrette dans la salade et mélanger.  Aussi facile que ça!

Source: Boîte à lunch santé de Geneviève O'Gleman