jeudi 3 février 2011

Velouté d'échalotes

Ceci est une histoire vrai...

Alors que je fouinais chez mes amies blogueuses pour trouver la recette de soupe à l'oignon que je voulais tester, j'entends un faible gémissement suivit de sanglots.  Je cherche dans la maison, mes chats sont bien installés et dorment, donc les bruits ne venaient pas d'eux.  Je me réinstalle à l'ordi sur la table de la cuisine et les bruits se font encore entendre.  Il semble venir des armoires... Et flûte, est-ce qu'il y aurait une souris dans mon armoire (non Karine, je ne parle pas de toi!).

Et bien non!  Imaginez vous donc que c'était mon énorme paquet d'échalotes françaises qui se lamentait!  Oui, oui je vous le jure!  "Ce n'est pas juste... je fais partie de la même famille de légumes que les oignons et pourtant on ne pense jamais à moi pour la soupe.  Les oignons rouges sont bien plus beaux, les Vidalia sont plus sucrés, les espagnols sont bien goûteux mais moi ô moi je ne sers qu'à assaisonner et encore souvent on utilise ce vulgaire oignon jaune si commun!  Pfff qu'elle vie, c'est que j'en ai mare à la fin..." Vous entendez l'accent français?  Les pauvres me faisaient tellement pitié que j'ai laissé tomber mon idée de soupe à l'oignon pour trouver un velouté qui mettait en valeur le goût irréprochable de ce légume.

Une fois que l'échalote française fut dans la poêle elle s'est abandonnée à la caresse du beurre, s'est baignée dans le bouillon de poulet et s'est enveloppée dans un manteau de crème et de jaunes d'oeuf pour un moment d'extase.  Et je peux vous dire que son plaisir s'est propagé jusqu'à mes papilles gustatives qui déjà aimeraient bien la revoir...

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes

Ingrédients:
350 g d'échalotes françaises, pelées et coupées en quartier (c'est l'équivalent d'une petite barquette)
2 c. à soupe (30 ml) de beurre
4 tasses (1 L) de bouillon de poulet
1/2 tasse (125 ml) de crème 35%
3 jaunes d'oeufs
sel et poivre

Dans une casserole, faire tomber les échalotes dans le beurre à feu moyen, 3-4 minutes sans les colorer.  Ajouter le bouillon de poulet et porter à ébullition.  Laisser mijoter à couvert 20 minutes.

Passer la soupe au mélangeur jusqu'à obtenir une purée lisse et remettre dans la casserole.

Dans un petit bol, mélanger les jaunes d'oeufs et la crème.  Verser en filet dans la soupe en la remuant sans cesse.  Chauffer doucement la soupe jusqu'à ce quelle épaississe sans porter à ébullition tout en brassant avec une cuillère de bois.  Saler et poivrer.

Servir aussitôt.

Source: Parce qu'on a tous de la visite... de Ricardo

15 commentaires:

  1. Pôvres tites échalotes... tu as bien fait d'en prendre soin;)))))

    Vraiment intéressante cette recette, à essayer sans faute!

    RépondreEffacer
  2. Hihi! Un texte tout en poésie ce matin ma belle Melanie!

    Pauvre échalote à l'accent français! C'est vrai que je n'aurais pas pensé à l'utiliser comme ingrédient principal d'un velouté! Merci pour ta belle recette!

    RépondreEffacer
  3. Super petit récit ma chère Mélanie, il m'a donné le sourire. C'est vrai que ce velouté de Ricardo est fort fort bon.

    RépondreEffacer
  4. Hihihi! Tu es tordante ce matin ma chère Mélanie avec ta complainte des échalotes françaises! J'entends d'ici l'accent français dans toute sa splendeur!!! Je ne sais pas pourquoi je n'avais pas vu cette superbe recette de velouté auparavant! Je compte bien l'essayer et crois-moi, quand je vais sortir les échalotes, je vais penser à toi! hihihi! Bonne journée! Caro xxx

    RépondreEffacer
  5. on adore les veloutés et celui-ci bien crémeux avec la crème fraîche et les oeufs nous tente bien!

    RépondreEffacer
  6. Quelle belle introduction tu as écrit! :) Tu vend bien ta soupe en tout cas!

    RépondreEffacer
  7. Quelle jolie histoire! Tu as une belle façon de décrire les choses (merci pour le petit clin d'oeil). C'est incroyable, tu vois des recettes que je ne remarque pas. Je note et je vais leur faire une fête dès que possible. Bonne journée!

    RépondreEffacer
  8. Faudrait qu'on la teste ton velouté! C'est trop poétique comme description!

    pat et Michelle, oiselles de nuit!

    RépondreEffacer
  9. @Nath: Je peux te dire que maintenant les échalotes et moi sommes de grandes amies!!

    @Libellule: Je me sentais pas mal inspirée hier soir en écrivant mon billet!

    @Kim: Bien contente de t'avoir fait sourire!

    @Caro: Moi je pense à toi avec le chocolat, c'est presque la même chose!!

    @C&G: Ce qui est génial, c'est qu'on utilise un produit d'ici et ce en toute saison!

    @Karine: Merci! Je me souviens très bien avoir été très intriguée par cette recette lorsque j'ai reçu mon livre.

    @Oiselles de nuit: Merci! Mais c'est quoi ça... let's go back to work ladies!

    RépondreEffacer
  10. ell est sympa et originale !

    RépondreEffacer
  11. J'aime beaucoup ta petite histoire. Très chouette! Et j'adore les échalotes, que j'utilise d'ailleurs beaucoup. Cette soupe est superbe. Merci Mélanie!

    RépondreEffacer
  12. @Clemence: Tout à fait!

    @Citron: Merci!

    RépondreEffacer
  13. Tu as tellement raison! Les petites échalotes françaises restent bien trop de côté! Dans un potage, ça doit leur donner une deuxième et meilleure vie :P Ça semble assez délicieux merci! Bon weekend :)

    RépondreEffacer
  14. Réponses
    1. Ben ça fait très plaisir ma belle Nancy!

      Effacer