mardi 1 février 2011

Agneau bonne-femme

J'en fais pas souvent dû à son prix assez élevé mais vraiment l'agneau est ma viande favorite entre toute.  J'utilise habituellement l'agneau haché parce que c'est facile à utiliser et on peut pas vraiment rater un plat avec de la viande hachée.  Cette fois-ci par contre je me suis laissée tenter par une épaule d'agneau désossé que j'ai découpé en cubes et fait cuire doucement pour obtenir une viande tendre qui fond littéralement dans la bouche.  La recette semble excessivement simple, mais le goût et le parfum qui s'en dégage me donne encore l'eau à la bouche en écrivant ces lignes.

La photo ne rend absolument pas la qualité de ce plat!
P.S.  La recette demandait du poivre gris???  Mais qu'est-ce que cette chose là?  Faut dire que le bouquin d'où est tiré la recette date de 1975...

Rendement: 4 portions
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 1h 30 minutes

Ingrédients:
900 g (2 lb) d'épaule d'agneau désossée
3 c. à soupe (45 ml) d'huile
2 c. à soupe (30 ml) de farine
sel et poivre au goût
3 tasses (750 ml) d'eau
1 gousse d'ail, hachée
2 branches de persil
1 feuille de laurier
1 branche de thym
8 petites pommes de terre, pelées
12 petits oignons (moi j'ai utilsé les mini mais selon la photo ce serait plutôt les petits dont je ne me souviens plus le nom)
4 carottes moyennes coupées en 3 tronçons
60 g de raisins secs de Smyrne

Couper l'agneau en cubes de 5 cm et sécher bien avec du papier absorbant.  Dans une grande cocotte, faire dorer la viande une petite quantité à la fois dans l'huile et les réserver au chaud dans une assiette jusqu'à ce que tous les cubes soient dorés.

Remettre les cubes de viande dans la cocotte à feu moyen et saupoudrer de farine.  Saler et poivrer.  Bien mélanger pour enrober la viande de farine et cuire jusqu'à ce que la farine brunisse.

Ajouter l'eau, l'ail, le persil, le laurier et le thym.  Couvrir et amener à ébullition.  Baisser le feu et laisser mijoter 40 minutes.

Ajouter les pommes de terre, les oignons, les carottes et les raisins.  Remettre le couvercle et cuire un autre 40 minutes jusqu'à ce que la viande soit tendre et les légumes cuits.

Retirer le laurier, le persil et le thym er rectifier l'assaisonnement.  Servir avec une bonne tranche de pain de ménage pour éponger la délicieuse sauce.

Source: Superchef - Encyclopédie de la cuisine mondiale (Editions Franson, 1975)

15 commentaires:

  1. Je trouve que ta photo est justement très belle! Le plat contient des ingrédients au goût relevé. Je ne doute pas que pour un amateur d'agneau que ça doit être très bon.

    Je vois que tu as pris ta recette dans un superchef...si je te disais que j'ai jeté la collection complète à la poubelle vlà quelques années...t'as envie de me tuer hein;))))))

    Je me tape sur la tête mais bon ce qui est fait est fait....

    RépondreSupprimer
  2. @Nath: T'as pas fait ça?!?!?! Moi je n'ai que le premier de la série, que j'avais probablement trouvé dans une vente de garage ou quelque chose du genre et j'aimerais bien trouver les autres parce qu'il y a pas mal de plats classiques dans cette encyclopédie.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais même pas cette série les filles. Mais ce que je sais, c'est que les bouquins, il fait les garder, ils sont souvent remplis de trésor. Cette recette atteste bien cette affirmation. Ça a l'air délicieux... JE ne connais pas le poivre gris!

    RépondreSupprimer
  4. @Kim: Bien d'accord avec toi!

    Je viens de trouver ça sur Wiki: le poivre gris est du poivre noir moulu, c'est pour cela qu'on ne le trouve qu'en poudre. C'est le mélange du péricarpe noir et du cœur blanc qui donne cette couleur grise particulière.

    Donc c'est le bon vieux poivre moulu!!

    RépondreSupprimer
  5. Je le savais moi, c'était quoi du poivre gris. Bien trop évident. Vous auriez dû me le demander...humm. humm. Atchoume!

    Ta photo, je l'a trouve très belle. En tout cas, celle que je vois devant mon écran!
    Très appétissant ton agneau bonne madame.

    RépondreSupprimer
  6. elle me donne l'eau à la bouche!
    Bon mardi

    RépondreSupprimer
  7. Belle recettte. Le poivre gris est un mélange de poivres (noir et une partie du blanc) moulus.

    RépondreSupprimer
  8. un autre super bon plat mijoté qui nous donne bien envie!

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie recette ma chère Mélanie!! Je ne jette jamais rien, ce qui explique que mon sous-sol (coin bureau) est rempli à craquer de livres de cuisine et de magazines de cuisine!!! hihihi! J'ai même ramassé les vieux livres de cuisine de ma mère! Pour terminer, je suis contente de savoir ce qu'est le poivre gris et je t'ai piqué ta recette bien entendu! À plus, Caro xxx

    RépondreSupprimer
  10. Il faudrait que je travaille cette partie de l'agneau. La fois que j'ai voulu acheter des cubes d'agneau, il y avait plus d'os que de viandes ou presque dans les emballages. Sinon, j'ai bien ri quand j'ai lu ce qu'était le poivre gris!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  11. @Blanc-manger: Ok la prochaine fois que j'ai une question qui vient de mes vieux livres de recette je vais te le demander vénérable amie! ;p

    @angicook: Merci et bienvenue chez moi!

    @Sab: Je pense bien que ce serait bon aussi avec du veau tu sais...

    @gourmandises: Merci!

    @C&G: Y'a rien de mieux qu'un bon mijoté...

    @Caro: Il y a beaucoup de bouquins de cuisine que ma mère n'utilise plus beaucoup, faudrait que j'aille faire une razia chez elle!!

    @Karine: J'avoue que c'est pas mal moins tentant de le cuisiner dans ces condition...

    RépondreSupprimer
  12. J'aimerais tellement aimé l'agneau:( Au moins il y a avantage au prix que ça coûte lol!!

    Par contre je suis prête à piquer ma fourchette dans ton superbe plat pour tester:)

    RépondreSupprimer
  13. Mélanie, si je te vois t'approcher des livres de cuisine de maman il y aura une guerre monumentale!! De toute façon j'y vais ce dimanche hihihihi alors j'y serai avant toi!!! Nannnnan, ah oui si tout se passe bien samedi je vais au marché pour trouvé la pâte que tu m'as demandé!

    RépondreSupprimer
  14. @Nancy: Je dirais que c'est le genre de plat qui pourrait faire apprécier l'agneau aux plus réticents.

    @MeliA: Pense y même pas!

    RépondreSupprimer